La spécificité de l’approche des risques et ressources psychosociales, c’est qu’elle ne peut être l’affaire d’un seul expert. Elle doit engager la responsabilité de plusieurs acteurs de l’entreprise.

L’approche collective doit permettre d’identifier et de comprendre ce qui fait cause commune afin que les acteurs puissent agir ensemble au niveau de l’entreprise. Je suis là pour vous soutenir dans cette démarche.

  • Facebook Social Icône
  • LIVRE  harmattan

CONTRAINTES & RESSOURCES PSYCHO-SOCIALES ET RISQUES LIES

 

Vigilance permanente pour éviter les vols et sécurité des personnes
 

Co-activité

-  Agent de sécurité
-  Système antivol

 

- Réalisation de l'activité en présence d'entreprises pour réparation ou travaux

Agression verbale

- Réalisation de l'activité en présence de tiers (client, entreprise extérieure…)
- Litiges avec la clientèle
- Conflits entre salariés
- Conflits employeur/salarié

Charge et exigences du travail

- L’intensité, la complexité et certaines composantes de l’organisation du travail sont des facteurs de risques importants. Ils se manifestent notamment par une quantité de travail trop importante, des délais non réalistes, etc. 

Il s’agit bien sûr de la perception que l’individu a de cette charge psychique et non pas d’une réalité objectivée par une observation d’expert.  

Marges de manœuvre

Rapport sociaux et soutien collectifs

- L’autonomie désigne la possibilité pour le salarié d’être acteur de son travail et de sa vie professionnelle. Il ne s'agit en aucun cas de l'idée que chacun ferait comme il l'entend ou le souhaite. Cette définition n’est donc pas en opposition avec la nécessité préalable de la définition du cadre de l'action de chacun et de l'interdépendance des acteurs, bien au contraire. 

- La qualité des relations au sein de la structure, entre collègues et entre hiérarchie et salariés peut être mise à mal du fait : d’un manque de clarté des objectifs et des tâches à accomplir, la présence d’injonctions contradictoires, un faible soutien collectif et/ou de la hiérarchie, etc.

Exigences émotionnelles

- Les relations avec le public, les usagers, la clientèle revêtent une dimension émotionnelle qui peut affecter les salariés : contact difficile (personnes en détresse ou en difficulté…), violences verbales ou physiques, confrontation à la souffrance d’autrui (maladie, mort, précarité…), le fait de devoir cacher ses émotions ou d’afficher des émotions contraires à celles ressenties.

Conflits de valeurs

- Ils renvoient à un état de mal-être ressenti par le professionnel quand ce qu’on lui demande de faire vient en opposition avec ses normes professionnelles, sociales et/ou subjectives, compte tenu de la nature du travail à réaliser, ou encore du temps et des moyens dont il dispose.

Insécurité socio économique

- L’insécurité de la situation de travail et de l’emploi est un facteur de risque pour la santé des salariés dans la mesure où elle réduit le sentiment de maîtrise de la situation. Elle comprend la peur de perdre son emploi, contrats précaires etc., peur de devoir changer de qualification ou de métier….

HORAIRES

sur rendez-vous

Tél :  06 73 60 74 06

Email : mairecarole06rps@gmail.com

Carole MAIRE-BOBINSKI Psychanalyste,

 

Consultante IPRP, Productrice PCP