ATTENTION URGENCE : LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX !

 

 

Nice, le 4 mai 2020

 

Quels sont les Impacts du Covid-19 sur les risques psychosociaux (RPS) ?

Dans ce contexte de pandémie, et la mesure gouvernementale de déconfiner la population française à partir du 11 mai 2020, il est primordial que chacun prenne la mesure d’urgence face aux risques psychosociaux.

En tant qu’employeur, les impacts de cette crise sur la santé physique et mentale des salariés nécessitent de mettre à jour l’ensemble de ses actions de prévention et notamment celles afférentes aux risques psychosociaux (L4121-1 du Code du Travail).

Devant les effets de la crise sanitaire du Covid-19 et au confinement qui en a résulté, les organisations et les individus doivent dès à présent affronter de nouveaux challenges face aux mesures barrières d’urgence dues à la pandémie (arrêt des déplacements, gestes sanitaires, désinfection des locaux...) ainsi que pour certains une gestion du travail à distance…

Il est incontestable que notre société va vers de grands changements pour s’adapter à ce contexte inédit. À vrai dire, n’importe quelles contagions, épidémies ou pandémies modifieront nos organisations entre les sphères de vie : privée, professionnelle et sociale.

De près ou de loin, nous sommes tous touchés par ces événements non sans impacts aujourd’hui dans notre sphère professionnelle. Tout cela n’est pas sans conséquence sur la santé mentale des salariés(e)s, des dirigeants et de leurs proches.

Alors, avez-vous pensé aux conséquences ? Et notamment en ce qui concerne par exemple :

 

– Comment allez-vous traiter cette peur liée au contexte anxiogène de pandémie, celle d’aller ou de retourner travailler ?

– Avez-vous réfléchi au vécu du confinement comme une source d’irritabilité, d’anxiété, de stress, de violences conjugales qui vont compliquer le retour à l’emploi de vous-même, de vos cadres, de vos salariés ?

– Face au confinement et aux conditions de travail qui en résultent, avez-vous eu ce ressenti d’un sentiment d’injustice entre les salarié(e)s/cadres en fonction des inégalités  ?

– A votre avis, les rapports sociaux au travail (interentreprises ou en lien avec des entreprises externes) se sont-ils ou vont-ils se dégrader ? (Incivilités, valorisation-dévalorisation, soutien, discriminations, collectif de travail...)

– Avez-vous une impression d’une qualité empêchée du fait des conditions de travail altérées en présentiel ou à distance et/ou en termes de conflits de valeurs ?

– Comment avez-vous prévu d’expliquer et d’accompagner les changements dans votre organisation ? Quels sont vraiment vos outils ?

 

– Concernant l’Insécurité socio-économique, pensez-vous être confronté à une continuité par rapport au chômage partiel, à des CDD non renouvelés, toutes ces questions qui concernent la soutenabilité du travail dans la durée ? (Incertitude au maintien de l’emploi…)

– En tant que dirigeant, votre regard devra-t-il évoluer sur le travail de vos salariés et inversement les attentes de vos salariés seront-elles différentes ? Va-t-il se complexifier tenant compte des nouvelles mesures ? (Les moyens alloués, les nouvelles consignes, niveau d’attention…)

– Avez-vous été vous-même ou vos salariés en contact avec la souffrance de l’autre, la maladie, la mort, et les familles et qui ne peuvent être présentes auprès de ces populations vulnérables (patients hospitalisés, personnes âgées, personnes en situation de handicap…) ?

– Etc.

– In fine, avez-vous pensé à un Plan de Continuité d’Activité adapté à cette pandémie et éventuellement aux prochaines épidémies à venir ?

 

Ces quelques questions à mettre en réflexion dans l’urgence sont en lien aux risques professionnels et notamment les risques psychosociaux.

Et dans cette période difficile, ce rappel ci-dessous pourra vous aider à vous adapter en mettant en place une prévention non moins urgente avec l’accompagnement de professionnels comme les IPRP COVID SUD-EST. (Cf. Contact, carte PACA IPRP Covid-19)

 

Quels sont les risques qui vont concernent ?

Le risque est la probabilité d’occurrence (d’apparition) d’un dommage lorsque la cible est exposée à une situation de danger au sein d’une activité, d’une organisation, d’une situation ou d’un impact environnemental.

Dans le cadre de votre activité économique, vos organisations s’exposent à des risques qui nécessitent d’être appréhendés, évalués et prévenus par vous. En cas d’effectif comprenant plus d’un salarié et afin de rendre effectives les mesures mises en place, il vous sera primordial de prévoir celles-ci en s’appuyant sur leur collaboration et participation.

L’identification des risques permet de gérer ces dangers et de mettre en place vos mesures préventives « au travers d’un plan d’actions ciblées » à multiniveaux pour amoindrir les conséquences néfastes de la survenue de l’événement ou de la situation professionnelle au sein de votre structure. Ces actions doivent être répertoriées dans un Document Unique des Risques Professionnels (DUERP) :

  • Urgence organisationnelle, soutien psychique…

  • Accompagnement au changement…

  • Formation, sensibilisation…

  • Etc.

Les démarches de prévention sont d’autant plus efficaces qu’elles sont adaptées aux divers terrains sur lesquels elles se déploient et notamment ce qui concerne la vôtre.

Par rapport à votre entreprise, quelle différence entre le risque et le trouble psychosocial ?

 

Le risque est considéré au sens de probabilité qu’un trouble se manifeste.

Le trouble psychosocial se caractérise par l’apparition de signes plus ou moins perceptibles dans votre entreprise qui peuvent progressivement s’aggraver jusqu’à devenir pathologique pour vos organisations ou votre personnel. C’est donc l’interaction entre la situation de travail, l’individu, l’environnement sociétal et votre propre société.

 

Comment sont définis les risques psychosociaux pour l’ensemble des acteurs en France ?

 

La définition de référence des RPS retenue par IPRP COVID SUD EST, est celle du rapport de collège d’expertise[1] :

« Ce qui fait qu’un risque pour la santé au travail est psychosocial, ce n’est pas sa manifestation, mais son origine : les risques psychosociaux seront définis comme les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental. »

On parle de risques psychosociaux pour désigner des situations de travail caractérisées par une organisation, des pratiques relationnelles, des conditions d’emploi potentiellement pathogènes pour la population des travailleurs qu’ils soient présents sur le lieu de l’institution ou en télétravail. L’enjeu de l’ensemble des professionnels de votre entreprise est de prendre conscience des conséquences possibles de configurations professionnelles existantes ou en création sur leur santé physique, mentale ou sociale. Ils recouvrent les risques professionnels perçus ou non et particulièrement vécus par une partie ou l’ensemble des travailleurs comme portant atteinte à leur santé mentale et physique. Ils résultent d’une combinaison entre les dimensions individuelles, collectives et organisationnelles de l’activité professionnelle, mais également de l’environnement.

De plus, les risques psychosociaux peuvent avoir un impact très important sur vos finances :

Quel est le coût impacté sur vos finances ?

Les troubles psychosociaux au travail représentent, un coût de 617 milliards d’euros par an pour les pays de l’Union Européenne (EU-OSHA, 2014 ; coût global incluant les impacts sur les systèmes de santé) et peuvent entraîner jusqu’à 30 % de perte de productivité pour l’organisation qui ne prévient pas ces risques (EU-OSHA, 2014)

… Cette étude date d’avant la crise du Covid-19 et ces coûts ont nécessairement augmenté depuis…

Alors en lien aux risques psychosociaux, combien pourriez-vous économiser, quelles ressources psychosociales pourriez-vous améliorer ?

N’oublions pas aussi que la prévention est un partage en commun au sein des organisations :

« Le collège d’expertise sur le RPS considère que la notion de risques psychosociaux ne doit pas impliquer l’idée que les travailleurs seraient passifs par rapport à leur environnement, mais qu’il convient au contraire d’inclure dans l’examen de ces risques leurs possibilités d’agir » 2

 

FACE À CETTE PANDÉMIE ET AUX EFFETS DU CONFINEMENT, UNE GESTION EFFICIENTE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX EST CAPITALE POUR ASSURER LA CONTINUITÉ DE VOS ACTIVITÉS ;

UNE PRÉVENTION CIBLEE DE CES RISQUES SERA DÉTERMINANTE POUR UNE MEILLEURE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ DE VOS SALARIÉS ET DE VOTRE ORGANISATION.

 

 

ALORS oÙ EN ÊTES-VOUS DE VOS ACTIONS DE PRÉVENTION ?

 

 

[1]& 2 le rapport du Collège d’expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail, rédaction assurée par Michel Gollac et Marceline Bodier